UQAM - Université du Québec à Montréal
CIFORT écrit sur le bandeau
UQAM  › Rendez-vous Champlain2008  › Thèmes  › Tourisme et culture
CIFORT
CIFORT - UQAM La Rochelle Univers d'Angers
Quartier Petit-Champlain,
Vieux-Québec
© MTOQ / Louise Mondoux

Bonjour Québec.com


Outils promotionnels

Tourisme et culture

Tourisme et culture dans les destinations touristiques : la fabrication des terroirs

Loin de n’être qu’un soutien économique, le tourisme motive, oriente, voire définit l’identité culturelle des destinations touristiques, en incitant à la caractérisation, à la conservation, à la valorisation, éventuellement à la réinvention du folklore ou du paysage construit, de la gastronomie, de la danse, des cérémonies et d’autres produits typiques du terroir. Or, on connaît encore assez mal les mécanismes qui articulent de telles relations fondamentales entre l’identité culturelle et la dimension sociologique, économique, anthropologique ou géographique du tourisme. Serait-il possible que l’une des clés de la construction et de la promotion des destinations touristiques de notre siècle soit cachée dans de tels échanges entre tourisme et culture ? Au-delà des études classiques sur les comportements sociologiques qui animeraient les relations entre le visiteur et le visité, de nouvelles pistes de recherche s’ouvrent ainsi, autour du comportement, cette fois, des objets culturels. La question fondamentale ne serait alors plus de savoir comment concilier le développement de l’industrie touristique et la préservation des écosystèmes et des ressources exploités, mais de mieux comprendre comme le tourisme s’inscrit dans la perpétuelle réinvention culturelle des collectivités et des destinations touristiques du XXIe siècle. Dans cette voie, on recevra des propositions de communications, aussi bien théoriques qu’empiriques, qui analysent les interrelations entre le tourisme et la caractérisation, la conservation ou la valorisation de quelque ingrédient dit « culturel », dans la perspective de cerner les impacts de ces interrelations sur l’identité collective des sociétés hôtes.

Responsables scientifiques :

Jean-René Morice, ESTHUA, Université d'Angers
Lucie K. Morisset, Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, UQAM

Flèche Haut