UQAM - Université du Québec à Montréal
CIFORT écrit sur le bandeau
UQAM  › Rendez-vous Champlain2008  › Thémes  › Tourisme urbain
CIFORT
CIFORT - UQAM La Rochelle Univers d'Angers
Quartier Petit-Champlain,
Vieux-Québec
© MTOQ / Louise Mondoux

Bonjour Québec.com


Outils promotionnels

Tourisme urbain

 

«Le tourisme urbain : nouvelles perspectives pour le développement des villes»

Forme ancienne de l’activité touristique, la pratique du tourisme urbain s’est renouvelée d’une manière spectaculaire et a permis aux villes, et notamment aux métropoles, de se régénérer (crise industrielle des années 1970-1980) et d’accroître leur attractivité. Longtemps pôles émetteurs de voyageurs vers les espaces traditionnels du tourisme (la mer, la campagne, la montagne), les villes et métropoles (re)deviennent des destinations touristiques d’envergure attirant des visiteurs dont le nombre est dans certains cas aussi important, sinon plus, que la population résidente elle-même. La relation entre le tourisme et la métropole, dans un contexte de globalisation économique (interconnection des économies métropolitaines) et de postmodernité (dimension de l’expérientiel), s’engage dans une dynamique nouvelle. Le tourisme est alors perçu comme un stimulant pour ces économies, notamment à travers le recyclage d’anciens sites et équipements de la ville industrielle. La métropole postmoderne s’affiche alors comme un lieu de consommation proposant une diversité d’espaces, d’équipements et d’expériences pour les touristes et les populations. Si le tourisme urbain s’est défini par les espaces centraux et historiques de la ville, par les produits spécifiques, surtout culturels, et par une clientèle élitiste, le tourisme métropolitain semble offrir un caractère distinct lié à la complexité et au caractère postmoderne que représente la métropole aujourd’hui. Cette situation suscite des interrogations : Comment définir le tourisme urbain et celui métropolitain ? Qu’est-ce qu’une métropole ou une mégapole touristique ? Quels sont les facteurs qui permettent à une métropole d’être une destination touristique ? Y-a-t-il un ou des modèles de succès dans le développement du tourisme métropolitain (stratégie de mise en tourisme, gouvernance touristique) ? Comment élaborer un modèle d’analyse et d’évaluation de la destination touristique (urbaine et métropolitaine) ?

 

Responsables scientifiques :

Boualem Kadri, CIFORT, ESG Université du Québec à Montréal
Florence Junca-Adenot, ESG Université du Québec à Montréal
Rémy Knafou, Institut de Recherche et d'Études Supérieures de Tourisme

Flèche Haut